Les membres des jurys

Acteur, réalisateur, chef opérateur, monteur, scénariste, ingénieur du son, concepteur sonore, compositeur, producteur, distributeur… Ce sont autant de professionnels et/ou de personnalités qui ont l'honneur de décerner les divers prix Music & Cinema - Festival International du Film à Marseille.

Pour la 23e édition, retrouvez le jury court métrage et le jury long métrage constitués de 4 personnalités chacun.

Jury court métrage

Jérôme Nunes

RENDEZ-VOUS :
- Sur le Festival du 4 au 9 Avril

Né en 1980, Jérôme Nunes est passé par les classes préparatoires littéraires avant d’étudier les langues puis la théorie du cinéma aux universités d’Aix-en-Provence et de Nottingham.

Il a vécu 6 ans en Angleterre où il a enseigné, tout en se lançant dans un projet de PhD. Producteur, il crée en 2010 Films de Force Majeure avec Jean-Laurent Csinidis, président de la société.

Ils reçoivent le Prix France Télévisions Jeune Producteur 2015/16. De 2012 à 2019, il co-organise avec Wim Vanacker European Short Pitch de Nisi Masa qui combine un atelier d’écriture et un forum de coproduction.

Il intervient en tant que consultant en scénario : WarshatAflam des Rencontres Internationales des Cinémas Arabes (dispositif Talents en courts du CNC, depuis 2016) ; ShorTS International Film Festival de Trieste (depuis 2019)…

Il est également lecteur pour les commissions régionales de Ciclic Région Centre (aides à l’écriture et au développement de premiers et seconds longs métrages de fiction), ALCA Nouvelle Aquitaine (aide à la production de courts métrages de fiction) et pour le CNC (aide avant réalisation). 

 

Julie Roué

RENDEZ-VOUS :
- Mardi 5 Avril - 13h00 - Artplexe 6
- Vendredi 8 Avril - 13h00 - Artplexe 5

Dès l’enfance, Marie-Jeanne Séréro entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP) où elle obtient de nombreux premiers prix dans les classes de solfège spécialisé, harmonie, contrepoint, orchestration, accompagnement au piano et direction de chant.

Elle vit parallèlement ses deux passions : la voix, et l’écriture orchestrale. Au CNSMDP, elle est d'abord professeur de direction de chant, puis d’orchestration et de musique à l'image. Pendant de nombreuses années, elle donne des concerts dans toute l’Europe (en duo avec Rostropovitch, P. Fontanarosa, Didier Lockwood, O. Charlier, R. Pasquier, Christiane Eda-Pierre, le Quatuor Ludwig). Elle est alors très sollicitée en France comme à l’étranger pour composer, orchestrer, et diriger des projets musicaux prestigieux, pour le cinéma, le théâtre, et le spectacle évènementiel, ou pour la réalisation d’albums très divers.

Depuis plus de dix ans, elle se consacre principalement à la composition pour les musiques de scène (Comédie Française, Théâtre de la Colline, etc.) et le cinéma (Guillaume et les Garçons, à Table, Anton Tchékov 1890, Banlieusards…)

Programme Collèges et Lycées

Marc Marder

RENDEZ-VOUS :

Marc Marder, originaire de New York, vit à Paris depuis 1978. Après ses études de contrebasse avec Alvin Brehm et de théorie musicale avec Robert Levin à l’Université de l’Etat de New York College à Purchase et ses débuts au Festival de Marlboro (Vermont, U.S.A.) dirigé par Rudolf Serkin, il devient soliste de l’Ensemble Intercontemporain (Paris) sous la direction de Pierre Boulez.

Dans les années 80, il intègre l’Orchestre National de France alors placé sous la directions de Leonard Bernstein et Lorin Maazel et devient contrebasse soliste de l’Orchestre du Festival Mostly Mozart à New York (Lincoln Center). De 1984 à 1993, il enseigne la contrebasse au C.N.S.M. de Lyon tout en poursuivant une carrière de chambriste.

Sa partition pour Sidewalk Stories, film muet de Charles Lane (1989) a remporté le Deutscher Schallplatten Preis (prix du disque allemand) et cette collaboration avec le cinéaste new yorkais a continué avec la comédie, True Identity pour les Studios Disney à Los Angeles. Marc Marder a composé la musique des 25 films de Rithy Panh- documentaires et fictions – et l’a accompagné au Festival de Cannes ou sept de ses films se sont trouvés en Sélection Officielle.

L'Image Manquante a reçu le prix d’Un Certain Regard, puis a été nommé aux Oscars dans la catégorie des Films en Langues Etrangères et a remporté le Prix Italia (2014). Pour cette musique Marc Marder a été recompensé par le Prix Sacem- France Musique de la Meilleur Musique de Film. L’oeuvre commandée à cette occasion, Symphony No 1: Pièces à Conviction, a été créée le 13 novembre 2015 par l'Orchestre Philharmonique de Radio France. Marc Marder a composé plus d’une centaine de partitions pour le cinéma et la télévision, des musiques de scènes et des pièces de concert.

Dessinateur depuis toujours, il a publié un ouvrage en lithographie, While You Were Out, qui figure dans les collections permanentes du Musée d'Art Moderne (MOMA) de New York et la Bibliothèque de Dresde. Son deuxième livre, Is Yours? est sorti en 2021.

 

Jérémie Duvall

Jérémie fait ses débuts à l'écran adolescent, dans le téléfilm Bas les cœurs de Robin Davis puis incarne le fils de Gérard Lanvin dans le film Le Fils à Jo, premier long métrage de Philippe Guillard, qui marque ses débuts au cinéma et pour lequel il obtiendra le Prix Premiers Rendez-vous au Festival du film de Cabourg. Il enchaîne alors en donnant la réplique à François Cluzet, pour Mon père est femme de ménage de Saphia Azzeddine. Ce film le conduit à faire partie des Révélations des César 2012. Il enchaîne en tournant dans le biopic sur Michel Drucker pour France 2, où Jérémie l'incarne de 16 à 20 ans. Le réalisateur Thierry Binisti lui propose de jouer dans Délit de fuite aux côtés d'Éric Cantona & Mathilda May, téléfilm sélectionné au Festival de la fiction TV, et qui obtient le Laurier de la télévision Civisme et Grandes Causes. En 2019, Jérémie est de retour sur le grand écran dans Versus de François Valla, dans lequel il joue le rôle principal.

Ayant commencé les cours de théâtre à l'âge de 8 ans, Jérémie n'en oublie pas moins les planches et à l'opportunité d'évoluer sur une scène dans The Full Monty (comédie musicale), puis dans Un, deux, trois... Soleil !. Récemment, il écrit et met en scène sa première pièce de théâtre Une fille pour deux qui se jouera à la Comédie Montorgueil.

Parallèlement, il écrit et réalise des courts métrages et clips vidéos qui sont fréquemment diffusés à la télévision et en festivals.

Jury long métrage

Audrey Estrougo

RENDEZ-VOUS :
- Jeudi 7 Avril - 17h30 - Librairie Maupetit
- Jeudi 7 Avril - 19h00 - Artplexe 5
- Samedi 9 Avril - 16h00 - Artplexe 5

Audrey Estrougo a grandi entre Paris et sa banlieue. L’univers des cités, mais sous un prisme féminin, sera le sujet de son premier film Regarde moi, sorti en salles en 2008. Elle n’a alors que 23 ans.

Bien que très jeune et sans formation cinématographique, Audrey se voit alors proposer un défi de taille : la réalisation d’une comédie musicale, Toi, moi, les autres. Depuis, Audrey se bat pour faire exister un cinéma rare et engagé.

Elle réalise en 2013 et sans aucun financement Une histoire banale qui traite des lendemains du viol. La Taularde, huis clos dans le milieu carcéral féminin avec Sophie Marceau, écrit après deux années d’immersion en maison d’arrêt, sort sur les écrans en 2016.

En parallèle, Audrey a tourné sa première série télévisée pour Arte avec Romane Bohringer : Héroïnes. Pendant cinq ans elle travaille à l’élaboration de son 5e film : Suprêmes le biopic sur NTM. À la folie, son sixième long métrage, bien que tourné en 2019 verra le jour en salles le 6 avril 2022. 

Coups de cœur

 

Delphine Mantoulet

RENDEZ-VOUS :
- Samedi 9 Avril - 13h30 - Artplexe 7

Pianiste de formation classique, Delphine Mantoulet développe son goût pour l’électro lors de son séjour à Londres dans un label underground Swan Island entre 1998 et 2000. Puis elle travaille chez Warner music pour le label Yellow puis le label Naïve, et c’est lors de sa rencontre avec le réalisateur Tony Gatlif sur le film Exils, en 2004, qu’elle débute sa carrière de compositrice.

Elle enchaîne ensuite les compositions sur les bandes originales des films de Tony Gatlif Transylvania, Liberté, Indignados, Indignez-vous !, Geronimo et est nommée deux fois aux César de la meilleure musique de film (Liberté et Exils). Entre 2017 et 2019, elle compose la musique du spectacle Lala Bidoum, crée par les danseurs de Caroline Carlson, signe la bande originale du documentaire Des Iles et des Joueurs et travaille sur la musique d’une série de 30 épisodes de Rita Elquessar.

En 2020, Delphine enregistre en Camargue avec Nicolas Reyes (Gipsy King), Karoline Rose Sun et Manero, la musique de Tom Medina de Tony Gatlif sorti en Août 2021. Elle est nommée Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres le 29 Octobre 2021. 

Accord en duo avec Tony Gatlif

Né à l’occasion du 20e anniversaire du Festival, le programme Accords en Duo met en lumière ces duos fidèles de réalisateurs et compositeurs qui, par leurs collaborations répétées, éblouissent nos yeux et font vibrer nos oreilles de spectateurs. 

Pour cette quatrième édition, le programme accueille deux duos : Emmanuelle Bercot et Éric Neveux ainsi que Tony Gatlif et Delphine Mantoulet. 

Delphine Schmit

RENDEZ-VOUS :
- Sur le Festival du 4 au 9 Avril

Delphine Schmit a produit de nombreux courts métrages de fiction - dont un nommé aux Oscars - des films d’animation, des documentaires - dont un Grand Prix à l’IDFA - ainsi que des films d’art et des premiers longs métrages parmi lesquels Nuestras Madres, Caméra d’Or en 2019 à Cannes.

En 2017, elle fonde en Occitanie avec Guillaume Dreyfus, Tripode Productions afin de développer les auteurs locaux et de s’ouvrir aux coproductions internationales.

Leurs premières productions remportent une mention spéciale à Berlin et la Palme d’or du court-métrage en 2019.Ils viennent de produire 4 premiers longs métrages : 

  • Vaurien de Peter Dourountzis, sélection officielle à Cannes en 2020 et sorti en juin 2021.
  • Les Meilleures de Marion Desseigne Ravel et Une mère de Sylvie Audcoeur, avec Karine Viard, sortiront tous les deux en mars 2022.
  • Ils sont en post-production de L’amour selon Dalva de Emmanuelle Nicot et préparent le tournage du premier long métrage de Vasilis Kekatos. 

Delphine est également intervenante dans de nombreux dispositifs ou résidences d’écriture.

 

Thierry Jousse

RENDEZ-VOUS :
- Sur le Festival du 4 au 9 Avril

Thierry Jousse grandit du côté de Nantes dans les années 1960. Après des études littéraires, il s’installe à Paris. En 1988, il commence à écrire aux Cahiers du Cinéma. Une revue dont il va devenir rédacteur en chef en 1991. En 1996, il quitte la rédaction en chef des Cahiers du Cinéma et commence à réaliser des courts métrages, avant de s’attaquer au long-métrage. Parallèlement, il écrit sur la musique dans les Inrockuptibles.

Après avoir réalisé son premier long-métrage, Les Invisibles (2005), il entre à France Musique où il produit et anime plusieurs émissions, parmi lesquelles Cinéma Song (2011-2015), puis Ciné Tempo, diffusé chaque samedi sur France Musique. Pendant toutes ces années, il publie plusieurs ouvrages sur le cinéma, dont plusieurs monographies (John Cassavetes, David Lynch, Wong Kar-wai) et un recueil de textes (Pendant les Travaux, le Cinéma reste ouvert). Depuis 2012, il collabore régulièrement au site Blow up/Arte, sous forme de cartes blanches sur la musique au cinéma.

 

Souscrivez à notre newsletter - Subscribe to Our Newsletter


© Music&Cinema. Tous droits réservés

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données